Qu’est-ce qu’une ceinture ?

Si vous vous posez la question « C’est quoi cette idée de ceintures ? » ou que le concept d’une ceinture en Aïkido est simplement inédit pour vous, vous ne serez sans doute pas surpris de savoir que j’ai reçu de nombreuses « questions » au sujet de cette notion de ceintures par rapport à l’aïkido. Voici à quoi ressemblerait un échange typique :

« Ceinture verte en aïkido? C’est insensé– on ne se sert pas de ceintures de couleur dans l’aïkido ! »
« […] J’ai aussi entendu cela – c’est un concept intéressant.  »
« Et c’est vrai !  »
« […] Je vois que vous le croyez. »
« [***] Eh bien pourquoi parlez-vous d’une ceinture verte, alors?  »
« […] Voulez-vous vraiment le savoir? »
« [***] Alors allez-y… »
« […] » Eh bien, entre autres choses, cela me donne de nombreuses occasions de comprendre les divers points de vue que les gens ont sur le concept de la ceinture… Allez, par exemple, dis-moi ce que signifie votre ceinture pour vous? »
[- – -] « Hmm, laissez-moi réfléchir… »

Vous êtes peut-être en train de sourire si vous avez reconnu la technique de Scruter le Sens,  mais en réalité cette question : « Qu’est-ce que votre ceinture signifie pour vous ? » est un point de départ extrêmement bénéfique lors qu’on cherche à comprendre des concepts abstraits ou symboliques tels que les ceintures, les diplômes, les titres, et ainsi de suite. Lorsque vous écoutez la façon dont chaque individu définit le sens qu’il met derrière ces idées, vous trouverez une grande variété de réponses qui peuvent vous faire vous demander si ces personnes sont bel et bien en train de parler de la même chose !

Vous pourriez même aller plus loin et commencer à voir le bien-fondé de la suppression totale de l’utilisation de la ceinture. On pourrait alors se demander : quelle différence entre la verte et l’orange, ou même entre la blanche et la noire ? Quelle que soit votre réponse à cette question, elle est ancrée (profondément ou non) dans votre système de croyance. Aussi commun ou rare que vous pensez que votre réponse soit, ce n’est que le sommet de l’iceberg en ce qui concerne la compréhension de ce que votre ceinture signifie réellement pour vous.

Si vous faites partie des gens qui ont actuellement une ceinture dans une discipline, prenez alors quelques instant pour vous demander si :

  • cela implique que vous êtes le meilleur ou pire que quelqu’un qui a une ceinture de couleur différente que vous,
  • cela signifie que vous avez les mêmes capacités que quelqu’un avec une ceinture de la même couleur,
  • cela vous donne un sentiment de fierté, de doute, ou est lié à votre estime de soi par une façon ou une autre.

Si vous avez répondu « oui » à l’un des énoncés ci-dessus, alors je suis heureux de partager avec vous la philosophie contrastante qui réside derrière le concept de ceintures dans l’Aïkido Verbal. Vous savez sans doute déjà que la philosophie non-concurrentielle de l’aïkido met particulièrement en avant la victoire sur soi plutôt que celle qui est dépendante des références externes. Par conséquent, l’importance des ceintures ne peut concerner que le chemin que chaque individu a choisi de prendre. L’approche d’Aïkido Verbal que ces livres prévoit est considérée comme suit :

  • Le chemin vers la Ceinture Verte : l’intention de découvrir et d’utiliser efficacement les étapes de base de l’art.
  • Le chemin vers la Ceinture Orange : l’intention de développer et d’approfondir la compréhension de la dynamique de conflit verbal et de la réconciliation, à la fois interne et externe, et de s’en approprier l’art.
  • Le chemin vers la Ceinture Blanche : l’intention d’augmenter ses compétences de facilitation, de guidance et d’accompagnement, par la transmission de l’art et en apprenant grâce aux autres apprenants.

Il existe également d’autres ceinture intermédiaires « complémentaires »: bleu (entre vert et orange) et rouge (entre orange et blanc), qui se focalisent respectivement plus intensément sur la compréhension du langage du corps, et sur le dépassement des obstacles ou des barrières émotionnels. Même si la plupart des apprenants préfèrent obtenir une validation externe à un moment donné (à savoir une personne plus expérimentée qui peut corroborer leurs capacités), on peut aussi s’autoproclamer ceinture verte, bleue, orange, rouge ou blanche si cela nous semble approprié ! Pourquoi pas ? Après tout, votre ceinture a la signification que vous lui donnez, et votre compréhension de chaque aspect sera en constante évolution tout au long des expériences d’apprentissage que votre vie vous présente.

Cela dit, afin de faciliter le chemin de ces apprenants qui voient l’avantage de la validation externe, les conditions suivantes ont été décrites en vue de la « passation » de ces ceintures :

  • Ceinture Verte – preuve de la mise en œuvre de façon délibérée des Trois Etapes : réception, Irimi, et proposition d’une transformation de trois attaques successives basées sur un cas personnel.
  • Ceinture Orange – preuve du succès à utiliser les principes en dehors d’un contexte « contrôlé » (du style tatami verbal). ainsi que le début d’une formulation claire (par l’écrit) sa propre vision/style de l’art et défense de celle-ci(en utilisant les Trois Etapes) face à un groupe « hostile ».
  • Ceinture Blanche – attestation de la transmission de son propre style à un autre apprenant et d’aide à leur compréhension de l’utilisation des principes de base, à la hauteur des capacités requises pour un praticien Ceinture Verte.

Je me souviens de ce que l’on m’a dit dès mes premières classes d’aïkido physique ; qu’on devrait commencer à enseigner ce que nous avons appris à quelqu’un d’autre. En effet, cela est également vrai pour l’Aïkido Verbal, et l’acte même de partage des connaissances nouvellement acquises a l’avantage de renforcer votre propre compréhension de ce que vous avez appris, ou tout du moins, peut vous aider à voir ce qui manque à votre compréhension. La spécificité du chemin de la Ceinture Blanche est l’intention claire d’accompagner un individu ou un groupe d’individus à long terme jusqu’à la réalisation de leurs objectifs.

Il peut même être utile de considérer que si vous avez l’intention :

  • d’utiliser les étapes de base de manière efficace,
  • d’approfondir votre compréhension interne et externe de la dynamique,
  • de continuer à partager, à accompagner et à apprendre à travers les gens que vous avez le privilège de rencontrer dans votre vie,

… et bien, c’est que vous pourriez être sur les trois chemins simultanément, ou sur une autoroute, si vous préférez. Quel que soit votre chemin, aussi large ou sinueux qu’il s’avère être, je vous propose de serrer votre nœud et se mettre en route vers notre dojo verbal pour pratiquer un peu !

Le tableau ci-dessous vous donne les lignes directrices en ce qui concerne notre système de voies en Aïkido Verbal.

Niveau/Certification Compétences Missions en développement personnel et soutien du club
Débutant(e)

 

Curiosité ; Intérêt ; Expériences personnelles ; Sens de l’écoute Ecrire le déroulement d’une attaque personnelle vécue sans et avec AV* ; Préparer et ranger la salle avant et après le cours ; Inviter d’autres personnes à découvrir l’AV
Bracelet Vert

 

Ecoute augmentée – capacité à mener un « stretch » ; Connaissance d’une sélection d’« Irimis » ; Savoir « exfliger » lors d’une attaque verbale ; Ressentir/Expliquer un Aïki Aider un débutant ; S’entraîner à la résolution d’un « cas » réel sur le tatami verbal*; Préparer et ranger la salle de cours ; Inviter d’autres personnes à découvrir l’AV
Ceinture Verte Gérer trois attaques consécutives puis proposer un Aï-ki ; Trouver un moyen d’accéder à son « Sourire Intérieur » ; S’approprier les « Trois étapes » ; Acquérir la « boîte à outils » de l’Aïkido Verbal Aider un débutant ; Préparer et ranger la salle de cours ; Organiser une rencontre pour permettre à d’autres de découvrir l’AV ; Rédiger sa propre vision des Trois étapes*
Ceinture Bleue Reconnaître les émotions basiques ; Utiliser l’Irimi « scruter l’émotion » ; Proposer trois Aï-kis consécutifs face à trois émotions maintenues ; Aider un débutant ; Acquérir une diplôme en micro-expressions* ; Illustrer un nouvel Aï-ki ou un variant ;
Ceinture Orange Développer les « prémisses d’un style personnel » ; Gérer des attaques en dehors du « tatami verbal » ; Gérer les attaques d’un groupe en continu pendant 10 minutes Accompagner un apprenti jusqu’au ‘bracelet vert’. Intervenir dans un cours ; Rédiger un texte « Ai + Ki = Do ? »* ; Présenter son « PSP » au groupe*
Ceinture Rouge Confronter et gérer un conflit lié à l’affect ; Connaître ses propres freins et atouts en situation de conflit ; Accompagner un apprenti en individuel ; Organiser un séminaire ; Travailler en binôme pour aider un(e) autre Aïkidoïste à passer la ceinture rouge* ; Comprendre son propre typologie
Ceinture Blanche Finaliser son style personnel dans l’art de l’AV ; Accompagner un groupe d’apprentis. Approfondissement sur les typologies ; Accompagner un apprenti jusqu’à la ‘Ceinture Verte’* ; Créer un dojo verbal ; organiser des séminaires ‘inter-dojo’